Du haut de son promontoire rocheux, le Château Lagarette possède une histoire millénaire. Il suffit de marcher le long de ses chemins, d’examiner l’architecture même du château pour découvrir çà et là les traces de ce passé prestigieux.
La villa gallo-romaine, à quelques dizaines de mètres au sud de la propriété, demeure un formidable témoin des premières traces viticoles. Elle surplombait la grande voie romaine Narbo Martius-Burdigala (Narbonne-Bordeaux) qui suivait le cours de la Garonne, et le long de laquelle fleurissaient déjà les premiers vignobles aquitains.
Au moyen-âge, le vignoble des Premières Côtes de Bordeaux devint le principal pourvoyeur en vins de la capitale aquitaine. Il offrait la réputation de « vins ayant du corps, de la générosité et une grande aptitude au vieillissement ».
Les fenêtres à meneaux, les vieilles portes, la grosse tour carrée témoignent de la construction du Château Lagarette au XVe siècle. C’est à ce jour la plus ancienne demeure de Camblanes. Elle était constituée de la tour carrée, de la petite tour ronde et de l’aile est. L’autre aile sera ajoutée au XVIIIe siècle…