Un film d'Olympe et Yvon Minvielle 

Bande annonce, résumé du film et intervenants

Résumé du film

Un film d’Olympe et Yvon Minvielle viticulteur Château Lagarette. Durée : 90 min

Dans un monde où les déséquilibres « naturels » ne sont plus maîtrisés, tsunami, réchauffement climatique, vache folle, pandémie, folies de l’agrochimie, abus de pesticides, risques sanitaires…, les vignerons en biodynamie expriment par leur travail et leurs produits, une vision apaisée des temps présents, mais aussi des temps futurs, où à partir d’une question éminemment politique « Que veut dire se nourrir ? », l’humanité pourrait refonder l’idéal du vivre ensemble. Par leurs histoires, leurs pratiques et l’accumulation des savoirs d’expériences, les vignerons en biodynamie ouvrent cette voie.

Vignerons au Château Lagarette en biodynamie, nous avons souhaité montrer comment l’esprit du temps présent se dit au travers de l’esprit du vin en biodynamie, en ouvrant trois cheminements de découverte.

Le vin, produit emblématique de nos civilisations, nous accompagne dans nos interrogations, nos réflexions sur le devenir de nos sociétés et leur possible survie.

L’ESPRIT DU VIN - Le réveil des terroirs nous guide dans nos étonnements des états du monde. La viticulture en biodynamie nous conduit au cœur des débats et controverses qui agitent nos sociétés en ce début du XXIe siècle. Les rapports culture/nature, l’impossible définition de ce qu’on appelle nature, l’émergence d’une nouvelle rationalité, le retour d’une certaine forme de sacré, la critique de la techno-science, etc.

Intervenants

Sur ces grandes questions sociétales, des points de vues de 22 vignerons du groupe Renaissance des AOC dont celles de : Nicolas Joly viticulteur Coulée de Serrant

ainsi que d'autres contributions dont celles de :

  • Michel Serres, philosophe et auteur de Biogée, paru aux éditions Dialogues en 2010 ;
  • François Julien, philosophe et auteur du Traité de l'efficacité, paru aux éditions Grasset en 2004 ;
  • Jacky Rigaux, écrivain bourguignon, auteur de Le réveil des terroirs, paru aux éditions Stock en 2010 ;
  • Denis Saverot, journaliste et directeur de La Revue du Vin de France ;
  • Jorg Zipprick, journaliste et auteur de Les dessous peu appétissants de la cuisine moléculaire, paru aux éditions Favre ;
  • David Ridgway, grand sommelier à La Tour d’Argent à Paris ;
  • Kato Andras, importateur « Ital-Tar Kft » Hongrie ;
  • Professeur Dominique Belpomme, cancérologue, président d'ARTAC et auteur de Avant qu'il ne soit trop tard, paru aux éditions Fayard en 2007 ;
  • Christian Vellot, docteur en biologie et auteur de OGM, paru aux éditions Goutte de sable en 2009 ;
  • Michel Rolland, œnologue
  •  
  • Ces hommes, leurs pratiques et les idées -  ne nous feront pas oublier que le vin est une fête, et que l’esprit du vin s’épanouit lorsque les hommes et les femmes se rassemblent. La viticulture en biodynamie n’a pas de drapeau, sauf celui des lieux dont elle a la prétention d’exprimer la diversité.

La biodynamie est un hymne à la diversité des goûts vrais, des plaisirs et des formes de convivialité.